Parmi les plus belles surprises du dernier Sundance Festival, qui nous a également donné des films impressionnants comme « Buried » et « The Killer Inside Me », il y avait « Welcome to the Rileys », un petit évènement pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il marque le retour au cinéma, après une pause de onze ans (son premier long-métrage, intitulé « Guns 1748 » en français, date de 1999), de Jake Scott, talentueux réalisateur de clips vidéo et membre d’une famille assez connue de cinéastes, puisqu’il est le fils de Ridley Scott et le neveu de Tony. La différence, c’est que Jake s’intéresse moins au côté visuel de la mise en scène cinématographique et plus au développement des personnages.

Qui sont, donc, les Riley du titre? Il s’agit d’un couple marié avec des problèmes trop douloureux pour qu’ils puissent en parler avec qui que ce soit: Lois (Melissa Leo) préfère consommer des cachets et ne jamais sortir de la maison, tandis que son mari Doug (James Gandolfini) fume dans le garage en solitude. Lorsque ce dernier se retrouve à New Orleans pour une conférence, il fait la connaissance de Mallory (Kristen Stewart), une stripteaseuse qui n’a aucun contrôle de sa propre vie. Poussé par une pulsion inconnue, Doug décide de s’occuper d’elle. Le problème, c’est que Lois s’inquiète pour lui et a l’intention de le rejoindre…

« Welcome to the Rileys » est une œuvre surprenante, délicate et intime capable de nous faire apprécier des personnages que l’on considérerait, dans d’autres circonstances, comme trop bizarres. Cet effet est dû à l’œil très humain du réalisateur, qui dirige ses acteurs avec passion et honnêteté. En particulier, nous ne pouvons pas assez souligner à quel point Kristen Stewart arrive à nous étonner avec ce rôle courageux et inhabituel. La preuve, s’il y en avait encore besoin, que sa carrière ne finira pas avec « Twilight »…

Welcome to the Rileys
De Jake Scott
Avec James Gandolfini, Kristen Stewart, Melissa Leo
Distribution : Look Now
Sortie le 17/11/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*