Il y a juste deux mois, on avait eu droit au marrant « Moi Moche et Méchant » (« Despicable Me »), dessin animé avec un super-méchant comme personnage principal. Maintenant, coïncidence assez drôle, Dreamworks sort sa propre variation de ce thème: « Megamind ». En réalité, les deux films n’ont rien en commun, sauf l’animation en images de synthèse et la 3D (bon, il y a aussi un personnage qui s’appelle Minion): « Megamind », comme tout film Dreamworks, est conçu pour un public plus adulte, capable de saisir les citations et les parodies qui donnent vie au scénario.

En effet, l’inspiration pour le script aurait été la question: qu’arriverait-t-il si un jour Lex Luthor réussissait à tuer Superman? Et l’influence des bandes dessinées et des films consacrés à l’homme d’acier est évidente dans l’histoire de deux aliens, rescapés de mondes condamnés à la destruction, avec des destins différents: l’un des deux à été accueilli dans une famille typique des Etats-Unis, et utilise ses pouvoirs surnaturels pour défendre la ville de Metro City sous le nom de Metroman (voix de Brad Pitt en anglais); l’autre, ayant grandi en prison, est devenu un génie de crime au nom, « très humble » dit-il, de Megamind (Will Ferrell). Lors d’une de leurs batailles, le héros est finalement vaincu, un squelette étant la seule chose qui en reste. Désormais dictateur de Metro City, Megamind finit par se rendre compte que la vie sans un adversaire est assez ennuyeuse. La solution: pourquoi ne pas créer un nouveau super-héros?

« Megamind » est un film très drôle, énergique et étonnant car, en dépit des nombreuses citations (la meilleure: le personnage principal qui imite le Jor-El de Marlon Brando), il y a plein de tournures pas entièrement prévisibles, ce qui n’arrive pratiquement jamais dans un film d’animation produit par Dreamworks. Mêlant avec grâce et rythme les meilleures caractéristiques de deux genres, à savoir action et comédie, le film est un véritable bijou, à voir de préférence en VO en raison des acteurs qui fournissent les voix: Will Ferrell et Tina Fey, deux des meilleurs comédiens des dernières années, sont, comme leurs collègues David Cross, Jonah Hill et Ben Stiller (qui figure également parmi les producteurs), toujours des choix parfaits pour ces projets. Quant à Brad Pitt, c’est vraiment dommage qu’il n’existe pas de catégorie des Oscars pour les doublages de dessins animés: son super-héros gâté et vaniteux est un des meilleurs personnages de l’année!

Megamind

De Tom McGrath

Avec les voix de Will Ferrell, Tina Fey, Jonah Hill, David Cross, Ben Stiller, Brad Pitt

Universal

Sortie le 15/12/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*