En stage dans un hôtel de montagne, Frédéric (Vincent Rottiers), un jeune garçon en rééducation, voit son patron (Jacques Couvreur) cacher les preuves d’un crime que son fils à commis. Interrogé par la police le jeune homme ment spontanément pour le couvrir. À partir cet épisode s’instaure entre les deux un rapport complexe, qui va au delà de la simple gratitude du patron pour le geste du jeune et qui se rapproche de celui entre père et fils.

Loin d’être un simple thriller, ce film de Raphaël Jacoulot affronte, en maintenant l’histoire du crime sur le fond, une multitude de thèmes différents, tels que les rapports familiaux ou les difficultés du monde du travail. Nombreux sont en outre les clins d’œil à d’autres thèmes, qui nous fournissent encore plus de points de réflexion (pourquoi, par exemple, montre-t-on souvent Frédéric en train de jouer à des jeux vidéo?). S’ajoute à tout cela le fait que la psychologie des personnages est complexe, élaborée comme il se fait rarement dans nombreux thrillers récents, ce qui leur donne une humanité qui facilite la tâche de s’identifier à eux.

Le film, qui est selon moi à voir, est donc très bien construit et ne montre pas de points faibles évidents, sauf peut-être le fait de ne rien apporter de vraiment nouveau.

Avant l’aube

De Raphaël Jacoulot

Avec Jean-Pierre Bacri, Vincent Rottiers, Ludmila Mikaël, Sylvie Testud

Distribution: TF1 International, UGC Distribution

Sortie le 02/03/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*