Tout en rappelant la peste noire (1347-48), la « grippe espagnole » (1918-19), déjà une typologie du fameux virus H1N1, et les récents cas contagieux de « grippe porcine » (2009), « Contagion » met en scène une situation dominée par une pandémie et un groupe de chercheurs qui essayent désespérément de contrer la puissance funeste du virus pandémique.

Steven Soderbergh est un metteur en scène dont on connaît une aussi appréciable que rare versatilité. Gagneur d’une Palme d’Or cannoise à 27 ans avec son tout premier long-métrage, le mystérieux « Sex, Lies and Videotapes » (1989), il a jusqu’à présent touché à différents types de films. Dans sa filmographie on remarque des pellicules d’haut appât commercial – comme les « Ocean’s » ; de clairs exercices de style « noir » un peu pastichés – comme « Kafka » (1991) ; des « cultes » − comme « Traffic » (2000) ; et d’autres films tout aussi cultes oubliés ou vus uniquement par ses fans inconditionnels – « The Limey » (1999) et l’indépendant « Bubble » (2005).

Ce « Contagion » mérite-t-il une place d’honneur dans la filmographie de Soderbergh ? Il s’agit d’un film dont l’histoire et la mise en scène sont liées par un rapport inversement proportionnel. Si l’histoire commence mal, la mise en scène commence bien, soutenue par un rapide montage alterné, symbolique par rapport à la vitesse de contagion du virus. Ensuite, alors que l’histoire se termine bien, la mise en scène s’enfonce dans la redondance et la facilité, avec le point de vue qui retourne dans cette Hong Kong, toujours un peu sale, afin de répondre à notre question : quelle est l’origine du désastre? C’est là que, d’une certaine façon, on semble vouloir louer la science en tant que milieu pour contrer la nature – aussi parce que la nature se fâche toujours à cause de l’homme et la science devient milieu humain pour réparer les dégâts. Mais alors, une question à Soderbergh : dans quelle mesure l’homme est-il concerné par cette question ? Et dans quelle mesure la science peut-elle être contrer la nature ?

Même si le but n’est pas d’en faire un documentaire, on ne doit pas cacher le fait que la fiction facilite toujours une réponse.

 

« Contagion »

de Steven Soderbergh

avec Ten You Chui, John Hawks, Stef Tovar, Laurence Fishburne, Jude Law, Kate Winslet.

Warner Bros.

Sortie le 9/11/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*