Iron Man 3

 

ironman3-poster-watermark-jpg_162144

Il y’a 5 ans, Marvel prenait le risque d’adapter sur grand écran un de ses héros qui, s’il était une grande figure du comics américain, ne pouvait prétendre au même trône de la pop-culture que Spiderman ou Superman et Batman chez les voisins de DC Comics. 320’000’000 de dollars au Box Office plus tard, on s’empresse de sortir du placard tous les “seconds couteaux” de l’éditeur avec plus ou moins de succès. Point culminant de cette nouvelle invasion des super-héros à l’américaine, The Avengers (2012) signait les retrouvailles de Hulk, Captain America, Green Arrow, Thor et bien sûr Iron Man. Mais le Blockbuster de l’été dernier marquait également le début d’une “nouvelle” ère. En effet jusqu’en 2015, et la sortie de The Avengers 2, Marvel s’apprête à délivrer une nouvelle fournée de films dédiés à ses licences maison, à commencer par Iron Man 3…

iron-man-3-2

L’histoire reprend là où on l’avait laissé à la fin de The Avengers, Tony Stark (Robert Downey Jr.) alias Iron Man souffre d’insomnies et de malaise suite à son combat contre les aliens et à une mort évitée de justesse. Il passe donc ses nuits à perfectionner son exo-squelette d’acier de façon maladive, jusqu’à mettre sa relation avec Pepper Potts (Gwyneth Paltrow) en danger. Bien entendu, à tout héros son Némésis, ou plutôt ses Némésis. En plus d’affronter Aldrich Killian (Guy Pearce) un scientifique militaire ayant créer des super-soldats infectés par un virus de son cru, il doit faire face à la menace du “Mandarin”, un terroriste qui menace le président et la bien-pensance américaine.

Shane Black, qui à repris le flambeau de la réalisation à Jon Favreau (qui fait néanmoins une apparition sous les traits du chef de la sécurité), à bien compris ce qui faisait le sel du premier opus: Tony Stark et son sarcasme. Autant dire qu’il s’en donne à cœur joie et ponctue le film de nombreuses répliques hilarantes (en tête l’adieu à l’enfant), qui fonctionnent à merveille avec la désinvolture naturelle de Robert Downey Jr. Autant dire qu’ Iron Man prend toujours autant de place à l’écran et si la prestation de l’ensemble du casting est correct, il n’y a que Ben Kingsley et son “Mandarin” pour nous faire détacher les yeux de l’armure rouge et or. Pour autant je ne peux développer plus sur ce point sans dévoiler le point de scénario le plus réussit du film…Côté action et effets-spéciaux, il n’y a rien à redire, Marvel maîtrise son sujet et comme à chaque fois on en prends plein la vue, même la 3D paraît encore et toujours être un ajout superflu.

Iron man 3 est une réussite sur tous les plans et offre aux spectateurs tout ce qu’ils attendent d’un nouvel opus de la série, et même plus. De l’action effrénée, un Tony stark drôle et classe et même une certaine réflexion sur les fondements du terrorisme. Il n’y à rien à redire, si le autres adaptation de super-héro pouvait tous être du même acabit, on signerait de suite !

De: Shane Black

Avec: Robert Downey, Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle, Guy Pearce, Rebecca Hall, Stephanie Szostak, James Badge Dale, Jon Favreau, Ben Kingsley

Distribution: Universal Studio

Sortie: mercredi 24 avril 2013