Oblivion

Jack Harper (Tom Cruise) doit réparer les drones qui sillonnent la terre afin de protéger l’acheminement de l’eau vers Titan. En effet, les survivants de notre bonne vieille planète bleue ont du quitté la planète suite à une guerre extraterrestre dévastatrice. Jack, qui jusqu’alors ne s’est jamais posé de questions, commence à rêver d’une femme (Olga Kurylenko) avec une précision telle qu’il a l’impression qu’il s’agit d’un souvenir. Mais cela est théoriquement impossible, puisque tout les membres des équipes d’entretien ont subi un effacement total de la mémoire.  oblivion3

Joseph Kosinski nous présente, après son Tron l’héritage techniquement réussi quoique passablement insipide, Oblivion un nouveau film particulièrement peu original et plein de sentiments gentillets. En outre, le scénario utilise des simplifications dérangeantes qui conduisent parfois à des invraisemblances presque risibles. Pourtant, le réalisateur bénéficiait de plus de deux heures pour planter le décor et développer son intrigue : l’excuse d’un manque temps n’est donc, à mon sens, pas recevable.

oblivion1

Tom Cruise, qui reste un des meilleurs acteurs au monde, livre ici une performance tout à fait correcte, même si on a un peu l’impression de voir le même personnage lors de ses derniers films (Jack Reacher, Mission impossible, etc…). Au contraire, Olga Kurylenko semble parachuter dans un projet dont elle ignore les tenants et aboutissants. Elle énumère son texte comme l’on se répète une liste de commission dans sa tête. Le manque total d’émotion dégagé par cette actrice choisie plus pour ces mensurations que pour son talent de comédienne ne dérange pas plus que cela dans A la merveille où elle forme un duo loufoque avec Ben Affleck, alors que dans Oblivion chaque réplique sonne faux et plombe les scènes avec tous ses partenaires. Même Morgan Freeman ne parvient pas à surnager : c’est vous dire.

oblivion7

Pour ce qui est de l’intrigue et du twist principal, je ne m’attarderai pas particulièrement dessus, car le retournement et le dénouement sont très mal exploités. Je vous mentionne simplement un film avec la même thématique: Moon tourné en 2009 par Duncan Jones. Si vous deviez n’en regarder qu’un, je vous conseille chaudement le second.

En bref, Oblivion, malgré des effets spéciaux impressionnants (et un vaisseau en forme de pénis), reste un film raté que je ne vous conseille pas, tant tout y est convenu.oblivion6

Réalisateur : Joseph Kosinski

Acteurs : Tom Cruise, Olga Kurylenko, Morgan Freeman, etc…

Sortie en salle : 10 avril 2013

Distribution : Universal Pictures