Zef (Eric Elmosnino), violoniste de renommée internationale et imbécile égocentrique patenté se réjouit de manquer le mariage de la fille de son frère (Kad Merad). En effet, les deux frères s’opposent en tout : l’un vit modestement avec l’amour de la musique et de la religion ; alors que l’autre préfère vivre dans le faste et l’opulence qu’il tire de son commerce de diamants. Cependant, leurs deux filles s’adorent et se confient l’une à l’autre, jusqu’au jour où Noga (Lou de Lâage) apprend que le futur mari de sa cousine n’est autre que l’homme avec qui elle a flirté dans le train. Vous avez suivi ? Non ? C’est normal.

desgens2Danièle Thompson n’en est pas à son premier film choral (on a pu apprécier, pour n’en citer qu’un, Fauteuils d’orchestre), pourtant on frémit d’horreur devant Des gens qui s’embrassent tant le film fait preuve d’amateurisme. En effet chacun joue sa partition sans se soucier de l’autre, ce qui donne un spectacle brouillon et hautement cacophonique. La faute revient également à une histoire tirée par les cheveux bourrée de clichés et d’invraisemblances. On choisit sans arrêt les plus mauvais choix scénaristiques, ce qui bloque le film dès la 30ème minute.

Malgré le casting « de rêve », aucun comédien ne parvient à nous faire rire ou nous émouvoir. Kad Merad, dans le rôle du riche bobo chantant du Frank Sinatra, est simplement antipathique et donne l’envie de lui faire avaler son micro. Max Boublil que l’on retrouve à l’affiche Des Gamins avec Alain Chabat nous avait habitué à mieux avec ses chansons détournées comme Tu vas prendre et T’es bonne, mais qu’est-ce que tu es conne. En effet, le second degré du jeune talent semble s’évaporer dans ce film convenu et insipide où il s’apparente à Ken (l’ami de Barbie). Le seul aspect positif consiste dans les présences féminines de Lou de Lâage que l’on a pu voir Jappeloup et Clara Ponsot. Cependant, il faut admettre que le plaisir est purement esthétique.

desgens

En bref, une histoire profondément bancale dont la fin rappelle le film le Jumeau avec Pierre Richard. Je ne vous conseille donc en aucun cas d’aller voir ce film où, en plus de ne pas rire, on s’ennuie sec.

 

Réalisateur : Danièle Thompson

Acteurs : Kad Merad, Monica Bellucci, Eric Elmosnino, etc..

Sortie en salle : 10 avril 2013

Distributeur : Pathé distribution